PAA et DADT 5

Publié le par paysan bio

PLAN D’ACTIONS ANNUEL POUR 2007

TABLEAU DE MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS PAR ENJEU

 

ENJEU N°1 : Le soutien aux activités traditionnelles et innovantes

AXES

OBJECTIFS

MISE EN ŒUVRE : Projets, ACTIONS, Dispositifs, Mesures, Outils…

1-

Développement de l’activité et de l’emploi

- Développer l’attractivité, attirer de nouvelles entreprises

- Groupe de travail contribuant à l’articulation, aux développements de projets emploi-formation sur le territoire :

     

  • Favoriser la convergence de démarches et de plans d’actions de divers instances et contrats, sur le volet emploi- formation, avec notamment le Contrat de site, Rovaltain, le SPEL(service public de l’emploi local) et la MEF(maison de l’emploi et de la formation).
  •  

     

  • Mettre au point, avec les CDPRA et CDRA (contrats de développement (pays) Rhône alpes) de Drôme des Collines-Royans-Vercors, une démarche commune.

2-

Accès et retour à l'emploi

 

 

3-

Amélioration des compétences et des niveaux de qualification

- Initier et professionnaliser les modes et les pratiques de gestion des ressources humaines.

 

- Groupe de travail sur deux questions :

a) les moyens d’assister les très petites, petites et moyennes entreprises à la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) et au développement des ressources humaines.

b) la pérennisation des très petites entreprises.

     

  • Réaliser ou approfondir un diagnostic sur les ressources humaines ; pour permettre notamment de mobiliser Sécurise’ra.
  •  

     

  • Rendre possible l’accès, pour les entreprises, à un 1er stade d’information, par l’intermédiaire par exemple, d’un visio-guichet. 
  •  

     

  • Promouvoir en zone rurale particulièrement un service public emploi-formation à distance.

4- Accompagnement des mutations économiques, sociales et démographiques

 

 

5-

Développement de l’offre de formation, d’orientation et d’insertion

- Trouver le mode de formation qui correspond le mieux à l’apprenant jeune ou adulte ; formation initiale, formation continue ou formation en alternance.

 

- Groupe de travail réunissant différents acteurs de la formation et de l’emploi sur la question de l’offre, de la complémentarité de ses composantes, de ces différents contenus et des multiples modes d’enseignement, de formation et d’apprentissage :

     

  • Favoriser les actions préalables à la formation, l’AOF, le Mini stage, le Bilan jeune, l’EMT (évaluation en milieu de travail), l’APR, l’AFPE (action de formation préalable à l’emploi).
  •  

     

  • Permettre la réalisation de contrats d’apprentissage, de contrats de professionnalisation, en lien avec les entreprises des " métiers en tension " et les chambres consulaires.

ENJEU N°2 : L’anticipation, le repérage et la réponse de manière partagée aux besoins nouveaux en emploi et compétences créés par les évolutions économiques.

AXES

OBJECTIFS

MISE EN ŒUVRE : Projets, ACTIONS, Dispositifs, Mesures, Outils…

1-

Développement de l’activité et de l’emploi

- Recenser les besoins en compétences des entreprises, présents et à venir. (besoin en main d’œuvre).

 

- Accompagner le développement du secteur des services à la personne.

Recenserles besoins en compétences des entreprises, présents et à venir.

- Groupe de travail qui contribuera à la mise à plat, à la diffusion et à l’exploitation des travaux existants (SPEL) et des données sur ce secteur d’activités :

  • Collaborer avec la MEF (maison de l’emploi et de la formation) qui a vocation d’observatoire pour rendre opérationnelles ces recherches et ces données.
  •  

     

  • Constituer une synthèse de diverses sources d’informations et d’études en interrogant les branches professionnelles sur les nouveaux métiers et les acteurs du secteur des services aux personnes, à partir de l’étude de sur le " besoin de main d’œuvre ", Assedic-Anpe.

2-

Accès et retour à l’emploi

- Valoriser la première expérience de jeunes.

 

- Permettre une nouvelle expérience aux plus anciens.

- Stage d’Expérience Professionnelle : SEP – Contrat de Ville .

- Groupe de travail " offre de formation-emploi " qui prolonge les travaux de l’Enjeu n°1 et
Axe 5 :

     

  • Développer les contrats de professionnalisation : en fonction des publics jeunes ou adultes et des accords de branches.
  •  

     

  • Informer en valorisant ce mode de formation et d’acquisition d’expérience.

3-

Amélioration des compétences et des niveaux de qualification

- Identifier les besoins en compétences et en qualification des entreprises, présents et à venir. (formation de salariés).

Identifier les besoins en compétences et en qualification des entreprises, présents et à venir. (formation de salariés).

- Poursuite des travaux menés au sein du groupe sur l’Axe 1 du même Enjeu.

     

  • Déterminer ces besoins en termes d’attractivité du métier et de perspectives d’évolution de carrière ; en informant les salariés et aussi un plus large public.
  •  

     

  • Faire évoluer les compétences des personnes et promouvoir leur accès à la formation dans le but de les associer au développement de l’entreprise.(lien avec l’Enjeu N°3).
  •  

     

  • Contribuer à la mise en œuvre d’une action formation collective de salariés d’entreprises différentes sur un même thème et un même besoin identifié.

4- Accompagnement des mutations économiques, sociales et démographiques

- Anticiper les besoins en emploi et en qualification dans les structures d’accueil et de services aux personnes. (pour les structures recevant des personnes âgées notamment).

- Prolongement des travaux menés au sein du groupe sur l’Axe 3 du même Enjeu.

     

  • Concilier des enquêtes comme celle sur le " besoin de main d’œuvre ", (Assedic-Anpe), qui sont à court : 2 à 3 mois et les études prospectives - CEREQ à plus long terme et à l’échelle de notre territoire.
  •  

     

  • Participer aux travaux déjà commencés entre le Conseil Général et la DDTEFP sur la formation et l’habilitation des personnes intervenant à domicile.

5-

Développement de l’offre de formation, d’orientation et d’insertion

- Adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises et des salariés. (information/veille).

 

- Développer l’accès à la formation pour les personnes rencontrant des difficultés.

Développer l’accès à la formation pour les personnes rencontrant des difficultés.
Adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises et des salariés. (information/veille). Développer l’accès à la formation pour les personnes rencontrant des difficultés.

- Groupe de travail qui aura pour objet d’élaborer un support qui répertorie, qui actualise régulièrement et qui synthétise l’offre de formation du territoire.

- Groupe de travail sur le développement de " dispositifs " qui permettraient de " rapprocher " les formations des candidats ; selon les difficultés. Ces dispositifs consisteraient en une aide à la mobilité : au transport, au logement : " Initiatives locales ". 

Groupe de travail qui aura pour objet d’élaborer un support qui répertorie, quiactualise régulièrement et qui synthétise l’offre de formation du territoire.

 

 

ENJEU N°3 : La mobilité professionnelle des personnes pour accéder à l’emploi et à la formation.

AXES

OBJECTIFS

MISE EN ŒUVRE : Projets, ACTIONS, Dispositifs, Mesures, Outils…

1-

Développement de l’activité et de l’emploi

- Faire connaître les activités des entreprises, le contenu des emplois aux demandeurs.

 

- AOF : actions orientation formation : actions orientation formation ; actions préalables à la formation ; découverte des métiers, Mini-stages, Bilans jeune, SEPContrat de Ville.

- EMT (évaluation en milieu de travail), ECCP (évaluation de capacités et de compétences professionnelles), Plateforme de vocations.

- Groupe de travail inter CDPRA-CDRA-CTEF Drôme des Collines-Royans-Vercors dans le but de s’associer à la réalisation d’actions-manifestations :

     

  • Favoriser des rencontres entre entreprises-employeurs et demandeurs d’emploi-candidats selon un mode différent (plus direct).
  •  

     

  • Permettre une meilleure connaissance des uns et des autres.

 : actions orientation formation

2-

Accès et retour à l’emploi

- Identifier et reconnaître les compétences acquises par les demandeurs d’emploi.

 

- Permettre aux personnes les plus éloignées de l’emploi de (re)trouver une insertion socioprofessionnelle ; lutter contre l’illettrisme pour accéder à un emploi.

- Bilans jeune, Conventions individuelles jeunes, Achats individuels adultes, Ateliers Chantiers d’Insertion.

- EMT, ECCP, BCA (bilan de compétences approfondi).

- Groupe de travail sur la mise en oeuvre et la mobilisation de dispositifs qui permettent de :

     

  • lutter contre l’illettrisme avec une visée plutôt emploi :
  •  

       

    • en s’appuyant sur les études, les constats, les actions existantes, les aides de l’Anlci (agence nationale de lutte contre l’illettrisme), l’Etat, la Région…
    •  

       

    • en s’associant aux Structures d’accueil, d’orientation et de conseil : Mission locale, CIBC, Anpe, aux Organismes de formation et aux Structures IAE (insertion par l’activité économique)…qui contribuent à la réalisation d’actions de ce type.
    •  

     

  • Informer sur la VAE (validation des acquis de l’expérience) et prendre en charge des coûts de l’accompagnement des personnes en VAE. En développant et en complétant le Pass –VAE (type de financement).
  •  

     

  • Monter des CARED (contrat d’aide et de retour à l’emploi durable) spécifiques.
  •  

     

  • Mise en œuvre d’une action intitulée " Adaptation à un poste de travail ", notamment pour des personnes handicapées.

3-

Amélioration des compétences et des niveaux de qualification

- Développer la formation tout au long de la vie dans l’entreprise.

 

- Acquérir ou consolider des savoirs de base : lire, écrire, compter ; lutter contre l’illettrisme pour accéder à la formation.

- Conventions individuelles jeunes, Ateliers Chantiers d’Insertion, Achats individuels adultes.

- Groupe de travail qui poursuit et complète les travaux effectués sur l’Axe 3 même Enjeu.

     

  • lutter contre l’illettrisme avec une visée plutôt formation :
  •  

       

    • Soutenir, reproduire, adapter, étendre un type d’action collective qui puisse rendre possible un changement d’orientation, un reclassement, une reconversion en dotant les personnes de savoirs de base.
    •  

     

  • Développer les modes de financement Pass.
  •  

     

  • Sensibiliser au DIF (droit à la formation), à la formation en général et à la formation de tuteurs en entreprise ; ce, en lien avec les OPCA interprofessionnels, les chambres consulaires et les entreprises.
  •  

     

  • Permettre aux salariés de construire un projet professionnel durable par une intervention ou un accompagnement en amont, avant toute problématique : une action d’anticipation sur notamment le DIF et sa mise en œuvre.

4- Accompagnement des mutations économiques, sociales et démographiques

- Sécuriser les parcours d’accès à l’emploi.

- Groupe de travail en lien avec les CDPRA et CDRA (contrats de développement (pays) Rhône alpes) de Drôme des Collines-Royans- Vercors qui a pour objectif, sur la base d’un diagnostic économique du territoire, de :

     

  • Mobiliser Sécurise’ra.
  •  

     

  • Soutenir, reproduire, adapter, étendre les types d’actions existantes qui répondent à cet objectif.
  •  

- PADE (prestation d’accompagnement de demandeur d’emploi) / 6mois, Anpe.

5- Développement de l’offre de formation, d’orientation et d’insertion

- Optimiser les formations qualifiantes du territoire :(mutualiser les statuts et mixer les publics).

Optimiser les formations qualifiantes du territoire :(mutualiser les statuts et mixer les publics).

- Groupe de travail qui mène une réflexion sur les moyens d’atteindre cet objectif :

     

  • Mutualiser les statuts et mixer les publics.
  •  

     

  • Réfléchir à la création d’une fonction intermédiaire de "Médiateur" qui puisse à la fois transmettre des informations exploitables, et guider les professionnels dans leur recherche d’instruction de demandes particulières : hors cadre, hors statuts.
  •  

Ces situations qui ne sont pas prévues dans le cadre légal.

 

ENJEU N°4 : La mutualisation des compétences pour professionnaliser les acteurs et favoriser la cohérence des parcours.

AXES

OBJECTIFS

MISE EN ŒUVRE : Projets, ACTIONS, Dispositifs, Mesures, Outils…

1-

Développement de l’activité et de l’emploi

- Faire connaître les activités des entreprises, le contenu des emplois, les acteurs économiques à l’ensemble du SPEL (service public de l’emploi local) et vice-versa.

Faire connaître les activités des entreprises, le contenu des emplois, les acteurs économiques à l’ensemble du SPEL (service public de l’emploi local) et vice-versa.

- Groupe de travail sur cet axe :

     

  • Créer un bulletin du CTEF qui prendrait appui sur les bulletins existants du SPEL, de la DDTEFP, du CG.
  •  

     

  • Synthétiser les informations sur les outils, les dispositifs pour les rendre mobilisables.

2-

Accès et retour à l’emploi

- Développer l’information en matière d’offres de services existantes, d’offres d’emplois et de compétences demandées en direction de tous les publics en recherche d’emploi et de formation.

Développer l’information en matière d’offres de services existantes, d’offres d’emplois et de compétences demandées en direction de tous les publics en recherche d’emploi et de formation.

- Groupe de travail en parallèle du précédent :

     

  • Mettre à disposition des personnes (du grand public) des sources d’information diverses : des lexiques, des adresses de site ; accessibles gratuitement par bornes internet ; ce, en direction d’abord des communes rurales et à l’échelle du territoire ; consultation par exemple du site PRAO (pôle Rhône Alpes orientation).
  •  

     

  • Réfléchir à la création d’une fonction intermédiaire d’" informateur " qui puisse à la fois transmettre des informations exploitables et guider les personnes dans leur recherche d’instruction de demandes particulières : hors cadre, hors statuts. Ces situations qui ne sont pas prévues dans le cadre légal.

3-

Amélioration des compétences et des niveaux de qualification

- Développer les programmes collectifs de formation inter entreprises, inter branches ou dans le cadre de pôle de compétitivité ou d’excellence rurale.

Développer les programmes collectifs de formation inter entreprises, inter branches ou dans le cadre de pôle de compétitivité ou d’excellence rurale.

- Groupe de travail qui cherche à :

     

  • Soutenir, reproduire, adapter, étendre un type d’action qui consiste à mettre en œuvre des projets de développement tels que ceux qui ont mis en lien tourisme – activités sportives et personnes handicapées, dans le cadre d’un pôle d’excellence rural.
  •  

     

  • Améliorer la formation des chefs d’entreprise en amont de l’installation et du lancement : améliorer le SPI (stage préalable à l’installation).
  •  

     

  • Mobiliser le dispositif-diagnostic-bilan-région qui peut selon les besoins, à 6, 12 ou 18 mois ; apporter une aide adaptée à la gestion comptable et budgétaire.
  •  

     

  • Mobiliser Sécurise’ra.
  •  

     

  • Reprendre et améliorer les " couveuses d’entreprise ".
  •  

- Groupe de travail qui réfléchit aux moyens de :

     

  • Faciliter la reprise d’entreprise par le moyen par exemple de contrat de professionnalisation. Une formation technique et administrative qui délivrerait une attestation de capacité.
  •  

     

  • Apporter une aide adaptée à la gestion des ressources humaines en tenant compte des évolutions de la pyramide des âges. Comment mobiliser sur cet axe le dispositif-diagnostic-bilan-région et Sécurise’ra ?

4- Accompagnement des mutations économiques, sociales et démographiques

 

 

5-

Développement de l’offre de formation, d’orientation et d’insertion

- Rapprocher les acteurs de la formation, de l’orientation et de l’insertion des réseaux d’entreprises.

Rapprocher les acteurs de la formation, de l’orientation et de l’insertion des réseaux d’entreprises.

- Groupe de travail dont le but est :

     

  • Organiser et améliorer le schéma de mise en œuvre de la formation sur le territoire ; le travail portera aussi bien sur la structuration de l’offre que sur la cohérence et la complémentarité des parcours. Ce groupe de travail réunit dans une première phase les prescripteurs et ensuite associera les financeurs.

Publié dans pêle-mêle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour Pascal, j'ai commencé à lire<br /> est ce qu'il y aura des synthèses écrites de ces groupes de travail?
Répondre